C’est chien !

en. fran. çais.

une excellente journée 20 mars 2009

Nous avons eu une promenade tout à fait valorisante hier, où nous étions toutes les deux « dedans » et en forme pour profiter de tout ce que nous avons appris ensemble. J’ai commencé en mettant la balle en dessous d’un cône orange (« balise de trafic »?) pour apprendre à ma chienne quelques unes des nombreuses façons de manipuler les objets (elle n’a pas encore utilisé ses connaissances pour le mal, mais j’essaye de ne pas la tenter en la gardant assez occupée…) Ça ne lui a pas pris de temps à sauter sur le cône ou le bouger avec ses pattes pour y extraire la balle. Ensuite, j’ai couché le cône et j’ai inséré la balle dans la pointe et elle devait faire le tour et soulever le bout du cône pour faire sortir la balle. Elle l’a saisi dès le premier essai et a tout de suite répété plusieurs fois.

Je ne fais pas encore assez de trucs de ce genre avec elle, alors en ce moment je la guide beaucoup avec des propositions qu’elle connaît, comme saute, touche (ici avec ton nez), fais l’tour, etc. En l’aidant ainsi à réussir, je lui montre à quoi peuvent servir tous les tours que je lui apprends, et j’augmente les chances qu’elle sera portée à m’écouter dans d’autres situations. C’est à dire je lui prouve que mes idées sont bonnes et que l’obéissance est payante. Elle finira par reconnaître ce genre de jeu assez facilement, et je pourrai simplement attendre qu’elle y réfléchisse d’elle même. Mais pour le moment nous nous amusons énormément! Je sais que je n’ai pas le chien le plus facile au monde, mais c’est exactement le chien que ça me prenait. Elle est si vive, je n’aurais pas pu trouver un chien plus intelligent. Enfin une belle occasion pour me vanter un peu!

Bowie a adoré ces défis. Elle préférait remettre la balle dans le cône plutôt que je la lance pour courir après. Par la suite, je crois qu’elle a plus apprécié les autres chiens qu’on a croisé. Lorsqu’elle est de bonne humeur comme ça avec son petit penchant intello comblé, elle peut se contenter de courir et jouer avec d’autres chiens, sans chercher la bagarre. Ce n’est pas à tous les jours, je ne le prends pas pour acquis.

J’étais ravie de ne voir qu’un seul chien dans le parc à chiens (un Sheltie, race intelligente et de petite taille, ce qui augmente beaucoup les chances d’une rencontre agréable avec ma petite terreur). Bien sûr, j’ai dû faire semblant qu’il était temps de partir et me précipiter vers la sortie pour que le jeu se déclenche, mais c’était mon but, et ça m’a fait plaisir de la voir courir comme ça. Qu’en pensez-vous? Est-ce que ce genre de manipulation peut finir par se retourner contre moi?

Publicités
 

les « chiens de garde » 17 mars 2009

Il est possible qu’un chien soit plus confiant, curieux ou territorial à la maison qu’ailleurs, surtout s’il y a un manque d’encadrement ou de discipline. Lorsqu’il y a de la visite, il se peut même qu’il soit énervé, qu’il aboie, ou qu’il soit difficile à contrôler. On est souvent poussé à dire que c’est normal parce que le chien est « chez lui ». C’est faux : il est chez son maître. Le chien n’a aucune réclamation à faire, ni le logement ni les biens ne lui appartiennent.

Le travail que fait le chien de garde est pour son maître et non pour protéger lui-même le cinéma maison ou les bijoux, et c’est un travail complexe qui nécessite beaucoup d’entraînement et un haut degré d’obéissance. Un animal non-dressé qui protège ses biens est un danger; le vrai chien de garde ne mord jamais par peur ou par insécurité, au fait il ne devrait pas mordre du tout, seulement immobiliser. J’ai la chair de poule quand je pense aux chiens de dépotoir qui n’ont pas d’expérience de dressage et rien à faire. Si un enfant arrivait à se faufiler sur leur territoire ?