C’est chien !

en. fran. çais.

une excellente journée 20 mars 2009

Nous avons eu une promenade tout à fait valorisante hier, où nous étions toutes les deux « dedans » et en forme pour profiter de tout ce que nous avons appris ensemble. J’ai commencé en mettant la balle en dessous d’un cône orange (« balise de trafic »?) pour apprendre à ma chienne quelques unes des nombreuses façons de manipuler les objets (elle n’a pas encore utilisé ses connaissances pour le mal, mais j’essaye de ne pas la tenter en la gardant assez occupée…) Ça ne lui a pas pris de temps à sauter sur le cône ou le bouger avec ses pattes pour y extraire la balle. Ensuite, j’ai couché le cône et j’ai inséré la balle dans la pointe et elle devait faire le tour et soulever le bout du cône pour faire sortir la balle. Elle l’a saisi dès le premier essai et a tout de suite répété plusieurs fois.

Je ne fais pas encore assez de trucs de ce genre avec elle, alors en ce moment je la guide beaucoup avec des propositions qu’elle connaît, comme saute, touche (ici avec ton nez), fais l’tour, etc. En l’aidant ainsi à réussir, je lui montre à quoi peuvent servir tous les tours que je lui apprends, et j’augmente les chances qu’elle sera portée à m’écouter dans d’autres situations. C’est à dire je lui prouve que mes idées sont bonnes et que l’obéissance est payante. Elle finira par reconnaître ce genre de jeu assez facilement, et je pourrai simplement attendre qu’elle y réfléchisse d’elle même. Mais pour le moment nous nous amusons énormément! Je sais que je n’ai pas le chien le plus facile au monde, mais c’est exactement le chien que ça me prenait. Elle est si vive, je n’aurais pas pu trouver un chien plus intelligent. Enfin une belle occasion pour me vanter un peu!

Bowie a adoré ces défis. Elle préférait remettre la balle dans le cône plutôt que je la lance pour courir après. Par la suite, je crois qu’elle a plus apprécié les autres chiens qu’on a croisé. Lorsqu’elle est de bonne humeur comme ça avec son petit penchant intello comblé, elle peut se contenter de courir et jouer avec d’autres chiens, sans chercher la bagarre. Ce n’est pas à tous les jours, je ne le prends pas pour acquis.

J’étais ravie de ne voir qu’un seul chien dans le parc à chiens (un Sheltie, race intelligente et de petite taille, ce qui augmente beaucoup les chances d’une rencontre agréable avec ma petite terreur). Bien sûr, j’ai dû faire semblant qu’il était temps de partir et me précipiter vers la sortie pour que le jeu se déclenche, mais c’était mon but, et ça m’a fait plaisir de la voir courir comme ça. Qu’en pensez-vous? Est-ce que ce genre de manipulation peut finir par se retourner contre moi?

Publicités
 

3 Responses to “une excellente journée”

  1. Paul Says:

    Bonjour Madame,

    J’ai lu une partie de votre Blog et j’avoue ne pas être d’accord avec vos écrit, à savoir : Vous dites que chaque chien à son propre caractère, puis vous nommez une race de chien en affirmant que c’est une race intelligente….? Alors uune petite question : Dois je comprendre que la race constitue un attout pour ce qui est de l’intelligence ? si oui ? de qu’elle intelligence parlons nous ?

    Bog interressant que je met dans mes favoris afin d’y faire une lecture agréable !

    Cordialement
    Paul

    • ginginbonbon Says:

      Bonjour Paul,

      Merci pour ton commentaire, je suis ravie d’avoir de la visite sur mon blog!

      Je crois que c’est possible d’affirmer que chaque chien a son propre caractère et en même temps, que certains traits sont sélectionnés dans l’élevage des races pures. D’après ce que j’ai lu, les chiens de type berger (tel que les races de colley ainsi que l’australien et le sheltie) ont été élevés depuis longtemps pour pouvoir apprendre, discerner et prendre des décisions rapidement. Lorsque je parle d’intelligence, je veux aussi dire qu’elle possède le désir et la capacité de comprendre, d’obéir et de résoudre des problèmes en relativement peu de temps. C’est ce que j’ai pu saisir dans les descriptions des essais sur l’intelligence canine qui ont été entrepris.

      Cependant, je ne prétend pas être impartiale! Avec ma chienne en tout cas, j’ai trouvé ça pratique de faire des recherches plus spécifiques sur les races une fois que j’ai réussi à déchiffrer sa race « dominante ». Ça m’a aidé à approfondir mes connaissances par rapport à ses instincts, ses motivations et ses interactions avec les autres animaux et les humains. De même, je dois toujours ajuster son programme de dressage et d’apprentissage à sa personnalité.

      Au plaisir!

      Gin

      • Paul Says:

        Bonjour Gin!

        Ma conception du Chien, comment je le vois, comment je le ressent, commennt je le vois évolué dans notre société « surtout en France »

        Notre société qui est devenu hyper-consomatrice, on achète un chien comme on achète un téléphone portable « sa couleur, sa forme et sa marque….sa race » au lieu de de ce préoccupé d’où il vient, comment il a été élevé, son sevrage, les liens au sein de sa fratrie etc…..

        Dans une société où l’on parle de tolérance, d’Europe voir dde Mondialisation, de chassé le racisme côté humain….par contre côté Chien on parle encore et toujours de race « n’est t’il pas raciste de parlé de race ? » de définir des critères de supériorité de part l’intelligence et d’autres qualités ….Je pense que le ou les Chiens sonnt avant tout des Chiens et qu’il n’est pas réservé a des races de chiens de réussir telel ou telle travail que l’humain ce refuse à faire, je pense que le Chien est un animal « prédateur opportuniste avant tout, qu’il est un être vivant à part entière et qu’il devrais vivre d’abord parmis les siens, et au lieu de ça, on dresse on le retient captif, on l’habille, on le lave, et on le nourris au céréale « les croquettes » alors que le chien est un carnivore à 99 % « chercher l’erreur ». Dit moi ce que tu mange et je te dirais qui tu est!

        Le fait de nourrir aux croquettes qui nn’est constitué de viande qu’à 2% et encore, de plus les protéines constituant les croquettes ne sont même pas des protéine à part entière puisques les acides Aminées y sont rajouté sous forme d’antioxydant et de colorans ainsi que des agents de saveurs.

        A continué ainsi les maladies de peau, d’ossatures, et de comportement ce multiplie,, rajouté à celà la touche finale des éleveurs qui créé ou modifie des races encore et toujours des races avec des loock et des tailles différente histoire de plaire au Public les acheteur car le chien est un marché financier important.

        On en arrive à vouloir controlé jusqu’à ses interaction lui interdisant même le language de sa gueule, car Chez le Chien la morsure à une signification « entre eux » différente pression des machoires afin d’envoyer un signale à leur congénères..

        Voilà ou onn en arrive, plutot que d’essayer de comprendre le language Canin, on impose à ce dernier de comprendre le language notre language, celui des humain,, fait d’hypocrisie, de mennsonge,, et de violence qui bien souvent sont gratuite,, on s’offusquue lorsque ce dernier ce met à mordre,, et celà ce termine par son Euthanasie, un comportementaliste Ethologue très connue affrime « que le jour où nous seront à même de connaitre le comportement des animaux mots à mots nous aurons honte de nous, honnte d’avoir infligé tant de contrainte et de souffrances envers nos animaux  » plutot que de les aimés, respectons les, respectonns leuus intinct de liberté chaque jours, même si cette liberté ne dure que quelques heures, le Chien lui la vivra entièrement…..Puisque il vit dans l’instant « PRESENT ».

        Cordialemennt
        Paul


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s