C’est chien !

en. fran. çais.

bon sens! 8 octobre 2009

Petits conseils pour un bon leadership:

  1. le calme – Vous mettez la chance de votre bord pour vous faire écouter et respecter si vous faites preuve de tranquilité et de sérénité en tout temps. C’est correct de laisser le chien seul dans son coin quelques minutes le temps de décompresser; il doit apprendre à être patient aussi! Évitez également de trop analyser ce qui se passe sur-le-champ car ça risque de mettre beaucoup de pression sur le chien. Observez simplement le langage corporel de tous. Vous pourrez faire le point plus tard.
  2. la planification – Avez-vous accès à une clinique vétérinaire d’urgence, et à un service de garde ou de pension de dernière minute pour votre chien? Ça devrait s’équivaloir pour le comportement. Il ne suffit pas de voir ce qui se passera—pensez-y d’avance. Soyez prêt avec toute demande envers les autres gens, avec des options pour quitter un endroit en toute sécurité, et pour bien maîtriser votre chien. Si vous ne savez pas quoi faire, comment voulez-vous que votre chien le devine?
  3. la prévention – Ce n’est pas uniquement pour les accidents de voiture ou d’ingestion. La première étape, si vous éprouvez des problèmes, est de prendre des mesures pour les empêcher avant qu’ils ne se manifestent. Ce n’est pas une solution à long terme, car ça nécessite du temps, des ressources et une attention particulière que vous pourrez utiliser à la longue pour dresser votre chien. Mais vous démontrez que vous prenez les choses en main en interrompant la problématique.
  4. la motivation – Vous devez contrôler ce que le chien veut pour avoir de l’influence. De même, si vous avez comme objet d’éradiquer un comportement, il ne doit jamais être gratifiant pour le chien. Si vous manquez de prévenir, le chien sera récompensé et il voudra le refaire. (C’est parfois une récompense voilée, par exemple, une conséquence apaisante pour le chien… sachez que la présence de bonbons ou de jouets peut être stressante pour lui en créant un enjeu supplémentaire. Vous pouvez toujours lui apprendre à faire un mouvement quelconque, qu’il trouvera relaxant en situation tendue. Je m’expérimente en ce moment avec le grattage au sol. Je pense que ça fait du bien à ma chienne de le faire, et que ça peut changer le mal de place.)
  5. la relation – Gagner la confiance d’un animal peut prendre du temps, surtout s’il a été abandonné à plusieurs reprises. Les chiens comprennent seulement les mots parce qu’ils s’appliquent à des actions (autant s’asseoir que manger, se promener, jouer, etc.) C’est donc à force de lui montrer que vous vous occupez de lui et qu’il peut toujours compter sur vous que vous pouvez faire en sorte que votre chien se fie à vous.
Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s